NOTRE HISTOIRE

1925 : Vacuum Oil Company, ancêtre de Mobil Oil, est représenté par les Etablissements Donald qui importent des fûts de Nouvelle Zélande.

1950 : Les Etablissements Sin Tung Hing, dirigés par  M. Siu Kung Po, possédaient dans la vallée de Titioro un entrepôt de pétrole lampant en touques de 5 gallons importées des Etats Unis.

1957 : Le 1er transport d’hydrocarbures à bord d’un pétrolier, le « Robert Weiter », est organisé par la famille Siu depuis San Francisco. Le stockage et la distribution de carburants se font en fûts.

1960 : Signature d’un partenariat entre la Vaccuum Oil Company représentée par Mr John Molloy à Melbourne Australie et M. Victor Siu, fils de M. Siu Kung Po.

1962 : Le 15 avril, une concession pour un emplacement maritime en vue de la construction d’un dépôt de carburant, d’une superficie de 5 572 m2, est accordée à la Société Tahitienne des Dépôts Pétroliers (STDP) dont Vacuum Oil Company est partenaire.

1965 : Afin de répondre aux besoins civils et militaires grandissants, 11 réservoirs sont installés à Fare Ute, formant ainsi une capacité totale de stockage de 20 000 m3. Disparaissent alors du paysage polynésien ces montagnes de fûts qui encombraient le dépôt de Tipaerui ainsi que les quais du port.

Dans le même temps, STDP confie l’exploitation du dépôt, c’est à dire le déchargement, le stockage et le conditionnement de tous les hydrocarbures à la Société Tahitienne des Hydrocarbures (STDH), gérée par Victor Siu. Quant à la distribution commerciale des carburants, Mobil Oil Australia confie cette tâche à une société nouvellement créée, Service Mobil, que dirige également Victor Siu.

Mobil Tahiti

C’est ainsi que les premières stations-service Mobil voient le jour, successivement à : Fautaua, à Paofai et au Pont de l’Est avec la station Aina Pare.

Afin d’assurer un transport efficace, Service Mobil s’équipe d’un camion-citerne Berliet capable de ravitailler les stations les plus éloignées dans les meilleures conditions.

En quelques années seulement, le réseau se développe autour de l’île et favorise un habitat plus dispersé, permettant de s’éloigner du centre urbain de Papeete.

Ainsi se développe successivement les stations-service de Faa’a, Paea, Papara, Taravao, Pirae, Arue, Mahina, Hitiaa mais aussi celles de Moorea, Bora Bora, Raiatea et Huahine.

Service Mobil devient rapidement le leader de la distribution du carburant automobile à Tahiti.

1983 : En raison de l’accroissement de la consommation des produits pétroliers, la société STDP obtient l’autorisation pour construire un dépôt à Taunoa qui sera inauguré en août. Ce nouveau dépôt est composé de 2 cuves de carburéacteur d’une capacité de 18 600 m3. En outre, le choix du site de Taunoa, abrité par une digue sur la zone récifale, répond à un double souci de sécurité : une sécurité de stockage pour permettre à la Polynésie de se constituer un stockage plus confortable, mais également une sécurité contre les risques d’incendie pouvant affecter le centre-ville de Papeete.

1985 : La STDS, filiale de Service Mobil, réalise la construction d’un bac de stockage de gasoil dans la même zone récifale, d’une capacité de 7 345 m3.

Cette même année voit la création de la société Sermobil Distribution qui est chargée de l’exploitation du réseau des stations-service.

1988 : La STDP construit une nouvelle cuve de 14 000 m3 dédiée à l’essence, toujours dans la zone récifale de Taunoa, ce qui porte à 60 000m3 la capacité de stockage de l’entreprise.

La même année, Service Mobil fête ses 25 ans. C’est également l’année de construction du siège de Service Mobil dans la zone industrielle de Papeava afin de regrouper l’ensemble des activités administratives de Service Mobil et de Sermobil Distribution.

1990 : Sermobil Distribution met en place un programme d’extension et de modernisation de son réseau de stations-service afin de mettre l’accent sur la qualité du service offert à la clientèle et à son accueil.

La Carte Mobil est créée pour fidéliser durablement la clientèle. Elle est la 1ère carte privative de type “carte à puce” sur le Territoire polynésien.

Mobil Tahiti

2007 : Mobil Australia se retire et cède ses parts à son partenaire historique, Service Mobil.

La même année, Service Mobil change de nom et devient alors PetropolSermobil Distribution change également de nom et devient Sermodis.

2009 : Petropol investit en Nouvelle Calédonie et décide de créer la filiale Petrocal.

2010 : Création de Sermodis NC, filiale de Sermodis. Début de l’activité d’exploitation de stations-service par la création de la Station Mobil Pont des français.

2014 :   Petropol célèbre 50 ans de partenariat avec Mobil.

2017 : la station Mobil Kone (Nouvelle-Calédonie) devient la première boutique du réseau Mobil de Nouvelle-Calédonie et Polynésie française à atteindre 240 m².

FrenchUSA